Présentation plus formelle de l’ouvrage

« Des voix s’élèvent ! Éparses, sporadiques parfois, mais elles s’élèvent malgré tout.

Contre la mal-bouffe, contre une presse qui construit le creuset d’une pensée unique -intentionnellement ou pas-, contre la mort des abeilles, contre l’exclusion sociale, contre les richesses mal partagées, contre les lois liberticides…voire contre le projet de société tout entier!

Ces voix ont toujours existé mais elles s’amplifient, deviennent plus nombreuses et ce sur tous les sujets qui forment notre identité humaine.

Certains y sont sensibles orientant dès lors certains choix de vie ou de consommation, d’autres -préférant fermer les yeux pour conserver leurs acquis et leur confort- ne le seront pas, ou selon un tri fort sélectif.

Il existe une troisième catégorie : les Sauvages !

Dscf2850-1445772711

Ceux là ont radicalement changé la vie à laquelle ils étaient destinés selon le guide de la bonne pratique de société.

Au-delà de la critique, au-delà d’élever leur voix, ils sont partis pour aller vivre aux côtés de ce monstre qu’est notre civilisation occidentale contemporaine : ils créent leur monde à eux.

Autonomie, circuit court, solidarité, mutualisation, simplicité : voilà quelques-uns des piliers de leurs choix de vie.

Ouvrage hybride, entre l’essai, le reportage et le récit ; empruntant tour à tour la philosophie, la sociologie voire la poésie et la spiritualité comme outil, je pars rencontrer ceux qui ont décidé de vivre autrement.

Au final le projet a l’ambition de rappeler que nous ne sommes pas qu’un animal dont le but ultime serait une satisfaction matérielle comme on tente de plus en plus à nous le faire croire…

Il ne s’agit pas de convaincre, juste de continuer à éveiller par le biais de ma propre question ainsi que par la rencontre de supposés Sauvages.

Il ne suffit pas juste de penser mais aussi de trouver comment, chacun à la mesure de sa critique, peut agir.

Une utopie ou la lente révolution? »

Pratiquement, armé d’un carnet et d’un appareil photo, je voyage depuis plus d’un mois déjà pour aller rencontrer et vivre quelques tranches de vie avec ces Sauvages : en Belgique mais aussi en France et, sous peu, en République Tchèque.

A ce titre j’ai participé début octobre au forum organisé en Isère par Colibris, l’association fondée par Pierre Rhabhi: le but de ce forum était d’apporter des outils pour la création « d’oasis », des lieux de vie partagés autour des diverses valeurs humaines.

D’une pierre deux coups, nous étions accueillis dans la communauté de l’Arche de Saint-Antoine fort intéressante à rencontrer!

Potager_arche-1447582468Petite partie de l’énorme potager de l’Arche de Saint-Antoine

Au gré des rencontres, j’ai poursuivi mon séjour en Drôme dans la bastide Lou Masset où est en train de se développer un projet de vies partagées.

Un voyage suivant m’a entraîné au pays des Korrigans!

Petit séjour au cœur de la Bretagne à Pen Han Houët, oasis ressource et de formations.

Pen_han_houet2_007-1447583230

Rencontre ensuite avec le fondateur d’un projet qui, lui, vise plutôt à redynamiser un hameau, retisser des liens sociaux toutes générations confondues avec, entre autres, la valeur souvent perdue de partage des compétences

Voilà quelques exemples des rencontres et recherches en cours qui continueront à s’étayer durant les mois prochains.